Les Français donnent moins

CRISE Pour 38% d’entre eux, l'heure n'est plus à la générosité...

Avec agence

— 

L'épidémie de sida se poursuit en France où quelque 6.700 personnes ont découvert leur séropositivité en 2005 et plus de 1.200 ont développé un sida avéré, selon les données de l'Institut de veille sanitaire (InVS) publiées lundi.
L'épidémie de sida se poursuit en France où quelque 6.700 personnes ont découvert leur séropositivité en 2005 et plus de 1.200 ont développé un sida avéré, selon les données de l'Institut de veille sanitaire (InVS) publiées lundi. — François Guillot AFP/Archives

Avec la crise, 38% des Français pensent qu'ils donneront moins aux associations d'ici la fin de l'année, un chiffre en nette augmentation par rapport à 2008, selon une étude de Recherches et solidarités sur la générosité des Français à paraître lundi.

Selon une enquête menée en ligne auprès de 3.408 donateurs en septembre dernier, les donateurs qui envisageaient de donner plus par rapport à l'année précédente ne sont que 7%, alors qu'ils étaient 20% en 2007.

«Donner du temps et aider concrètement»

A l'inverse, ceux qui envisagent de donner moins sont en nette progression, passant de 27% en 2008, à 38% en 2009.

Parmi eux, près de 20% indiquent cependant qu'ils donneront sous une autre forme (vêtements, nourriture) et 15% environ précisent qu'ils préfèrent «donner du temps et aider concrètement», précise l'étude.

Près de la moitié (49%) pensent donner à peu près autant que l'année précédente. Ils étaient 54% en 2008.

Et vous, allez vous donner plus aux associations ou aux grandes causes?