Débat sur l'identité nationale: une stratégie pour les régionales selon 72% de Français

SONDAGE Ils étaient 64% à le penser fin octobre...

C. F. avec agence

— 

Leur avis n’a pas changé, au contraire. Alors que 64% de Français considéraient fin octobre que le débat sur l'identité nationale correspondait «avant tout» à une «volonté [du gouvernement] de mobiliser les électeurs de droite en vue des élections régionales», ils sont désormais 72% à penser cela, selon un sondage sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche.

>> Pour revivre le premier débat sur l’identité nationale en live comme au ministère, cliquez ici

Les réponses varient toutefois selon l'appartenance politique: parmi les sondés se réclamant de la droite, ils sont 53% à répondre qu'il s'agit d'une stratégie pour gagner les régionales, soit 48% chez les UMP et 72% chez les Front national; Ils sont 82% chez les sondés se réclamant de la gauche, soit 83% pour les NPA/LO, 80% pour les PC/Parti de Gauche, 82% pour les PS et 83% pour les Verts. Ils sont 75% parmi les sondés se réclamant du Mouvement Démocrate-Modem; Enfin ils sont 72% parmi les personnes «sans sympathie politique».

57% estiment que le sujet intéresse les Français

La question posée concernant le débat sur l'identité nationale comportait deux autres propositions: le débat est «justifié car il correspond à un sujet qui intéresse les Français» et le débat «va avoir pour effet de remettre le Front national au coeur du débat politique et public».

Au total, 57% des sondés répondent que le sujet intéresse les Français, soit 47% à gauche, 44% parmi les Mouvement Démocrate - Modem, 77% à droite et 57% chez les sondés «sans sympathie politique».

Enfin, 43% des sondés répondent que le débat va se traduire par un retour du Front national, soit 49% des sondés se réclamant de la gauche, 45% des Mouvement Démocrate - Modem, 35% à droite (27% chez les UMP et 77% chez les Front national) et enfin 37% chez les «sans sympathie politique».

Et vous, qu'en pensez-vous? Le débat sur l'identité nationale n'est-il qu'une stratégie du gouvernement en vue des régionales?