Les militaires en renfort pour la vaccination contre la grippe A

SANTE Devant l'affluence dans les centres de vaccination, des mesures vont être prises...

Avec agence

— 

Vaccin contre la grippe A (H1N1).
Vaccin contre la grippe A (H1N1). — ZEPPELIN / SIPA
Après les étudiants en médecine, place à l'armée. Des moyens complémentaires vont être mis oeuvre pour renforcer les centres de vaccination collective contre la grippe A et notamment le renfort des services de santé des armées, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.
 
>> Retrouvez tous nos articles sur la grippe A (H1N1) en cliquant ici
 
«650 internes sont mobilisés quotidiennement dans les centres, des médecins du travail viennent renforcer les centres de vaccination et enfin, le service de santé des armées va être appelé en renfort», selon un communiqué du ministère.
 
Plus de centres, ouverts plus
 
«Les centres de vaccination collective sont ouverts depuis le jeudi 12 novembre dernier», rappelle le ministère, soulignant que «depuis une semaine, l'adhésion de la population à la vaccination contre le virus A(H1N1) est en forte augmentation, provoquant, souvent et essentiellement dans les centres urbains, des tensions sur le dispositif mis en place».
 
«Des instructions ont été données aux préfets pour, d'une part, ouvrir très rapidement les 1.080 centres installés sur l'ensemble du territoire métropolitain (2/3 à ce jour sont d'ores et déjà ouverts) et, d'autre part, en allonger les plages d'ouverture et accroître leur capacité, notamment les mercredis et les samedis», précise l'Intérieur.