Mordue par ses chiens, elle est entre la vie et la mort

FAIT-DIVERS Cette quinquagénaire est dans le coma...

Avec agence

— 

Les propriétaires de chiens dangereux devront désormais obtenir un "permis de détention" délivré par le maire de la commune où ils résident, avec l'adoption définitive jeudi par le Parlement d'un projet de loi en ce sens.
Les propriétaires de chiens dangereux devront désormais obtenir un "permis de détention" délivré par le maire de la commune où ils résident, avec l'adoption définitive jeudi par le Parlement d'un projet de loi en ce sens. — Jean-Pierre Clatot AFP/Archives
Une quinquagénaire résidant dans un village de la Drôme a été hospitalisée dans un état critique vendredi soir après s'être fait mordre par l'un de ses chiens, qui lui a arraché le bras.
 
Cette habitante de la Baume d'Hostun, âgée de 54 ans, a été découverte à son domicile par son compagnon, l'avant-bras droit arraché jusqu'au coude. Elle a juste la force de dire «c'est les chiens» avant de tomber dans le coma.

Etat très critique
 
Elle a été transportée au CHU de Grenoble dans un état jugé très critique, alors que le membre arraché n'a pu être retrouvé.

Les quatre chiens que possèdent le couple, un rottweiler, un croisé labrador-husky, un bâtard et un caniche, étaient tous maculés de sang. Placés en fourrière, ils devraient être euthanasiés. Les gendarmes supposent que c'est le rottweiler qui a arraché le bras de sa maîtresse, car c'est lui qui était le plus agressif à leur arrivée.