Un foyer médicalisé fermé pour cause de morts suspectes

SANTE Les patients sont des victimes d'accidents de la route...

O.R.

— 

Un foyer médicalisé pour des victimes d'accidents de la route situé à Ermenonville, dans l'Oise, a été fermé jeudi, révèle Le Parisien. La décision a été prise par le préfet de l'Oise, suite à un contrôle de la DDASS qui «aurait mis en évidence de graves disfonctionnements dans les protocoles de soins apportés aux patients», poursuit le quotidien.

«Trois résidents auraient trouvé la mort de façon suspecte au cours de ces quatre derniers mois», précise le journal. Selon un médecin légiste, il pourrait y avoir un lien entre un décès et un défaut de soins.

Les patients ont été transférés dans un autre centre, à Berck-sur-Mer. Le directeur du centre, lui, a été mis en examen pour homicide involontaire.