Grippe A (H1N1): Un virus mutant découvert chez deux patients décédés

SANTE Il lui permet d'atteindre plus facilement les voies respiratoires...

J. M.

— 

Le virus H1N1 de la grippe porcine isolé au cours de l'épidémie de 1976, aux Etats-Unis.
Le virus H1N1 de la grippe porcine isolé au cours de l'épidémie de 1976, aux Etats-Unis. — Ho New / REUTERS

Deux patients décédés de la grippe A (H1N1) étaient porteurs d'une forme mutante du virus, selon un communiqué de l'Institut national de veille sanitaire (InVs). Les deux victimes n'avaient aucun lien et étaient hospitalisées dans des villes différentes.

>> Retrouvez tous nos articles sur la grippe A (H1N1) en cliquant ici

Il s'agit, d'après l'InVs, de la mutation détectée récemment en Norvège. Elle pourrait augmenter les capacités du virus à atteindre les voies respiratoires et à toucher le tissu pulmonaire. L'une des deux victimes présentait par ailleurs un virus ayant subi une autre mutation, déjà connue, qui le rend résistant au Tamiflu.

Il s’agit de la première souche résistante en France parmi les 1.200 souches étudiées. L'impact de ces mutations n'est pas connu et des recherches sont lancées à ce sujet, à l’échelon français et international. L'InVs assure cependant que l'efficacité des vaccins actuellement disponibles n’est pas remise en cause.