Le discours de François Fillon sur la lutte contre les violences faites aux femmes en direct

B.D. avec agence, et J. M. pour le live

— 

Le gouvernement va accélérer la mise en place de référents locaux et familles d'accueil dans les départements pour les femmes victimes de violences, a annoncé mardi François Fillon à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
Le gouvernement va accélérer la mise en place de référents locaux et familles d'accueil dans les départements pour les femmes victimes de violences, a annoncé mardi François Fillon à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. — François Guillot AFP/Archives
Les annonces attendues:

Après avoir obtenu le statut de «campagne d’intérêt général» en 2009, la lutte contre les violences faites aux femmes sera désignée «grande cause nationale» 2010. Un collectif de 25 associations de lutte contre les violences faites aux femmes obtiendra officiellement ce label ce mercredi midi. C’est le Premier ministre, François Fillon, qui l'annoncera à Matignon, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Ces labels permettent à des organismes à but non lucratif qui veulent organiser des campagnes appelant à la générosité publique d’obtenir des diffusions gratuites («grande cause nationale») ou des tarifs préférentiels («campagne d’intérêt général») dans les médias publics.

François Fillon doit également annoncer «un grand plan de mesures» pour «renforcer l’arsenal législatif et technique» de protection des femmes, a indiqué Nadine Morano sur France Info mercredi matin. Parmi les pistes évoquées, l’expérimentation d’un bracelet électronique pour les hommes violents, début 2010. En Espagne, ce bracelet a permis de réduire de 30% le nombre de décès suite à des violences conjugales par rapport à l’an dernier. Autre piste, l’extension des mesures d’éloignement consécutives à des violences aux concubins et aux pacsés. La diffusion d’une nouvelle campagne télévisée du secrétariat à la Solidarité doit de plus commencer ce mercredi.

En 2008, 156 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint en France. Au total, 675.000 femmes ont été victimes lors des deux dernières années, soit de leur compagnon, soit d'un autre membre de la famille.