Complice de Treiber: «Je n'ai pas pensé aux risques»

EVASION Christian T. est mis en examen pour avoir aidé Jean-Pierre Treiber dans son évasion...

O.R.

— 

L'une des quatre personnes soupçonnées d'avoir aidé Treiber dans sa cavale, 
à son arrivée, hier, au palais de justice d'Auxerre.
L'une des quatre personnes soupçonnées d'avoir aidé Treiber dans sa cavale, à son arrivée, hier, au palais de justice d'Auxerre. — AFP

«Tout de suite, je suis allé dans l’armoire, j’ai pris un pot de confiture, un bout de fromage…» Christian T., en aidant un ami, se retrouve impliqué dans l’évasion de Jean-Pierre Treiber, arrêté vendredi dernier. Il raconte à Europe1 qu’il ne se sent pourtant pas complice, il n’a juste «pas pensé aux risques».
 
Quand Michel H., ancien collègue de Treiber frappe à sa porte, Christian l’aide, spontanément, en lui donnant de la confiture et du fromage pour le fugitif. «Je l’ai fait pour mon ami Michel. J’ai donné ça par amitié», explique-t-il.
 
Christian T. est poursuivi pour recel de malfaiteurs et risque aujourd’hui trois ans de prison et 45.000 euros d’amendes. «Quand je suis passé devant le procureur de la République, je me suis dit "je vais m’en prendre pour six mois". Alors que je ne connais même pas le mec (NDLR : Treiber)…», confie-t-il à Europe1.