Nicolas Sarkozy ne procédera «jamais» à une régularisation massive de sans-papiers

B.D. avec agence

— 

Nicolas Sarkozy lors de la présentation de ses mesures pour 2009-2013.
Nicolas Sarkozy lors de la présentation de ses mesures pour 2009-2013. — S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES
Nicolas Sarkozy a affirmé ce mardi qu'il ne procéderait «jamais» à une régularisation massive des sans-papiers, estimant que ce serait «contraire» aux «valeurs de la République», à l'occasion d'une table-ronde au Perreux-sur-Marne.
 
Le chef de l’Etat est venu défendre en région parisienne sa politique de sécurité, déjà un thème majeur de sa campagne présidentielle en 2007. Il était accompagné de Brice Hortefeux, Michèle Alliot-Marie et Eric Woerth. 

Nicolas Sarkozy était attendu vers 10 heures à Epinay-sur-Seine, puis une heure plus tard à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, avant un passage au Perreux-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, vers midi.

>> À venir, le reportage de notre journaliste sur place


Cette visite en banlieue est la première depuis le déplacement présidentiel en mars au lycée Jean-Baptiste Clément de Gagny (Seine-Saint-Denis). Prévention et vidéosurveillance devaient être les maîtres mots de la matinée. Le gouvernement a annoncé qu’il consacrera 20 millions d’euros en 2010 à la vidéosurveillance, rebaptisée vidéoprotection, pour tripler d’ici 2011 le nombre de caméras et atteindre 60.000. Début septembre, le président avait appelé à la mobilisation générale du gouvernement pour tenter d’enrayer la récente dégradation des statistiques de la criminalité.

Le président devait ensuite assister à une présentation d’opérations de lutte contre les trafics, autre chantier prioritaire de l’année à venir. Enfin, Nicolas Sarkozy devait faire valoir sa volonté de «reconquête des quartiers sensibles» lors d’une table ronde sur le thème «agir pour la sécurité des Français». L’opposition reproche au président de brandir le thème de l’insécurité à des fins électorales, comme en 2007, avec pour objectif les élections régionales de mars prochain.