Noël Forgeard s'explique

— 

Premières auditions pour Noël Forgeard. L'ancien coprésident d'EADS a été entendu, hier, par l'Autorité des marchés financiers (AMF), aux côtés de dix-sept autres dirigeants actuels ou passés d'Airbus ou EADS. Soupçonné de délit d'initiés, il aurait vendu des actions du groupe avant l'annonce du retard de calendrier de l'A380, qui avait occasionné une chute du cours de Bourse. A la sortie de l'AMF, qui se prononcera en décembre, Noël Forgeard a dit avoir « remis tous les éléments qui démontrent [son] innocence ». Une enquête judiciaire est, par ailleurs, en cours. W