Conflit Royal-Peillon, Martine Aubry n'y «comprend rien»

POLITIQUE La première secrétaire du PS a répondu aux questions de David Pujadas...

20minutes.fr

— 

Martine Aubry, début juin 2009.
Martine Aubry, début juin 2009. — AFP / PHILIPPE HUGUEN

Martine Aubry était l'invitée du journal de 20 heures, ce mardi sur France 2. Questionnée sur le conflit entre Ségolène Royal et Vincent Peillon, elle a évité le sujet: «J'ai rien compris, je ne préfère pas voir ça, je préfère voir les socialistes travailler.»

La taxe professionnelle, qui a provoqué l'ire des maires de France face à François Fillon, ce mardi, a plus longuement été évoquée par Martine Aubry. La première secrétaire du PS a ainsi estimé que «les explications de François Fillon n'ont convaincu personne.»

Une réforme «profondément injuste»

«Cette réforme est profondément injuste», affirme-t-elle. «Les maires de droite comme de gauche ne peuvent plus conduire leurs missions. Au lieu de faire une réforme qui aurait permis d'aider les entreprises, les commerçants, les artisans, on conforte une situation». Au final, estime-t-elle, ce sont les ménages qui vont payer.

«Les promesses, les promesses et ensuite ça n'arrive pas, se plaint Martine Aubry. Les départements: l'état leur doit 3 milliards! C'est le RSA, les personnes âgées, la culture. 25 départements sont au bord de la faillite». Le président de la République, lui, est en Arabie Saoudite, ce qui ne plait pas à tout le monde. Martine Aubry a, elle aussi, jeté une petite pique au passage:«Nicolas Sarkozy a préféré partir, il n'aime pas les gens qui contestent.»