Tony Musulin a reconnu le vol

VOL Pourtant, il a dit qu'il ne voulait «pas coopérer»...

Avec agence

— 

Tony Musulin s'est rendu à la police, à Monaco.
Tony Musulin s'est rendu à la police, à Monaco. — Eric Gaillard / Reuters

Retour à la case départ pour Tony Musulin, le convoyeur de fonds soupçonné d'avoir volé plus de 11 millions d'euros à Lyon. Il a été transféré de Monaco à Lyon dans la nuit de lundi à mardi, alors que son avocat décrivait un homme «soulagé» de s'être rendu. Ce mardi en début d'après-midi, Tony Musulin a reconnu être l'auteur du vol.

«Nous avons eu quatre heures de trajet pour nous rendre compte de ce que sera son système de défense: il ne va pas coopérer», explique une source policière à l’AFP. Son interrogatoire du suspect par la police judiciaire devait débuter mardi à Lyon.

«Il m'est apparu soulagé de s'être rendu»

 
«C'est un vol simple. Il encourt trois ans de prison maximum», a commenté ce responsable, évoquant l'hypothèse d'une reddition planifiée, dans la perspective pour Musulin de profiter ensuite au grand jour de son butin de plus de deux millions.
 
Le 5 novembre, Tony Musulin avait dérobé 11 millions d'euros à Lyon, dont 9 millions avaient été retrouvés dans un box, non loin du lieu où son fourgon vide avait été abandonné.
 
L'avocat du convoyeur, Me Christophe Cottet-Bretonnier, a déclaré mardi matin à l'AFP avoir vu son client «au début de sa garde à vue, vers 1 heure du matin. Il devrait être présenté au parquet aujourd'hui ou demain, si sa garde à vue est prolongée».
 
«Normalement, je devrais le revoir à la 20e heure de sa garde à vue. Il m'est apparu soulagé de s'être rendu», a-t-il ajouté.