Des violences sans plaintes

— 

Près de 2,2 millions de Français disent avoir subi des violences en 2007-2008, selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance (OND), réalisée par l'Insee. Mais « moins de 10 % des victimes de ces violences déposent plainte ». Pourquoi ? La raison varie selon les personnes interrogées : « Trouver une autre solution que la plainte » (60 %), « parce que ce n'est pas grave » (50 %), « ça n'aurait servi à rien » (50 %).... Par ailleurs, si les violences sexuelles intrafamiliales ont baissé par rapport à 2006-2007, celles visant les femmes de 18 à 34 ans sont en hausse, selon l'OND. W