Grippe A (H1N1) : des seringues «dangereuses» dans un centre de vaccination

SANTE Installé dans la salle des fêtes de Saint-Just-en-Chaussée, entre Compiègne et Beauvais...

C. F. avec agence

— 

Vaccin contre la grippe A (H1N1).
Vaccin contre la grippe A (H1N1). — ZEPPELIN / SIPA

Des seringues non-conformes présentant un risque «de sérieux problèmes d'hygiène» ont retardé le démarrage de la campagne de vaccination dans un centre de l'Oise, révèle ce samedi le Courrier Picard.

Le centre installé dans la salle des fêtes de Saint-Just-en-Chaussée, entre Compiègne et Beauvais, s'apprêtait à recevoir ses premiers patients jeudi soir lorsque les infirmières ont constaté que le matériel mis à leur disposition était inutilisable.

Aiguilles fixes

Les seringues étaient munies d'aiguilles fixes alors qu'«il faut impérativement deux aiguilles: une pour aspirer le vaccin dans la seringue, et une autre pour faire l'injection», a expliqué Martine Cacheux, infirmière libérale à la retraite, citée dans le journal.

La première aiguille sert en effet à percer l'opercule du flacon, lequel est susceptible de porter des microbes. Des seringues conformes ont été livrées vendredi, selon le Courrier Picard, qui affirme que d'autres centres de l'Oise auraient reçu le même type de seringues.

Dans un communiqué, la préfecture de l'Oise souligne que le protocole de vaccination a été validé par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Selon les instructions de l'Afssaps disponibles sur son site Internet, les opercules des flacons contenant les deux composants du vaccin doivent être retirés avant tout prélèvement avec les seringues.