Trois ans et demi de prison avec sursis pour avoir transmis sciemment le sida

Avec agence

— 

Il transmis le sida, alors qu'il se savait atteint, à ses deux compagnes successives et à l'enfant qu'il avait eu avec l'une d'elle. Un homme de 31 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Perpignan à 5 ans de prison, dont 3 ans et demi avec sursis.

Il était poursuivi pour «transmission de substance nuisible ayant entraîné une infirmité permanente», le prévenu a expliqué à la barre qu'il n'avait pas informé les deux femmes de sa maladie par crainte d'une éventuelle rupture. Une peine de quatre ans de prison avait été requise par le procureur.

Indemnités


Le prévenu, également condamné au versement d'indemnités provisionnelles de quelque 50.000 euros, encourait dix ans d'emprisonnement. Ayant déjà effectué près de quatre mois de détention fin 2006-début 2007, il n'a pas été immédiatement placé sous mandat de dépôt à l'issue de l'audience. Se sachant atteint de la maladie, il avait transmis le virus du sida en 2006 à son ancienne compagne, et à sa petite fille, née de leur relation. Elle avait été placée sous tri thérapie dès la naissance, puis à sa compagne actuelle.

Selon l'avocate de son ancienne compagne, «il savait qu'il était contaminé et il savait comment les protéger», ce qu'il s'est abstenu de faire.