87% des enfants sont déjà tombés sur du contenu choquant sur Internet

INTERNET D'après une étude...

Avec agence

— 

Internet propose aux jeunes internautes et leurs parents le mode d'emploi et les outils d'une navigation sécurisée sur le site du service d'assistance en ligne contre les contenus de pornographie enfantine, Point de Contact (www.pointdecontact.net).
Internet propose aux jeunes internautes et leurs parents le mode d'emploi et les outils d'une navigation sécurisée sur le site du service d'assistance en ligne contre les contenus de pornographie enfantine, Point de Contact (www.pointdecontact.net). — Dominique Faget AFP/Archives

Voilà une étude qui va donner du grain à moudre aux pourfendeurs de l’Internet pour les jeunes. Selon une enquête de l'agence conseil Calysto pour la fédération La Voix de l'Enfant.

Les collégiens utilisent toujours davantage Internet, 12% passant plus de trois heures par jour sur les messageries instantanées et surtout 87% sont déjà tombés sur des contenus choquants en surfant.

Discuter plus que suivre l'actu
 
Selon la troisième édition de leur baromètre annuel «enfants et Internet», 97% des collégiens interrogés déclarent avoir Internet à la maison, contre 93% l'an dernier. 51% ont un ordinateur dans leur chambre (46% dans le baromètre précédent).
 
80% disent se faire aider par Internet pour leurs devoirs, 77% utilisent les messageries, mails et chats, 62% recourent à Internet pour la musique et le cinéma, 55% pour les jeux, 41% pour des informations diverses et 35% pour suivre l'actualité.

Téléchargement
 
Les enfants interrogés téléchargent de la musique (51%), des jeux (35%), des films, clips et séries télévisées (21%) et près d'un sur deux (45%) est déjà tombé sur des images ou contenus choquants en les ayant téléchargés.
 
25% procèdent à des téléchargements à la demande de leurs parents.
 
Près de 9 enfants sur 10 (87%) sont tombés sur des contenus choquants en surfant, et près de 2 sur 10 (17%) en ont parlé avec un adulte. 28% ont un ordinateur équipé d'un filtre parental, contre 15% l'an dernier.

Et vous, êtes-vous déjà tombés sur du contenu choquant sur Internet?