Dix mois de prison pour un ancien directeur d'école coupable d'agressions sexuelles sur mineur

JUSTICE Il avait été démis de ses fonctions en 2008...

Avec agence

— 

Un ancien directeur d’école de 39 ans a été condamné mardi soir à dix mois de prison ferme par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire), pour des agressions sexuelles commises en 2007 sur plusieurs de ses élèves. Le parquet avait requis trente mois de prison, dont 18 mois avec sursis, contre cet homme marié, père de deux enfants, qui a été reconnu coupable d’«agressions sexuelles par personne abusant de l’autorité conférée par ses fonctions».

Injonction de soins

Le tribunal a par ailleurs prononcé, à l’encontre de l’ancien directeur d’école maternelle et primaire de Saint-Christophe-sur-Dolaizon (Haute-Loire), une obligation de suivi socio-judiciaire de cinq ans, avec injonction de soins, et une interdiction d’exercer une activité le mettant en contact avec des mineurs et de rencontrer les victimes.

Il encourt une peine de 18 mois de prison ferme supplémentaires en cas de non-respect de ces obligations, a précisé une source judiciaire, indiquant que cette condamnation serait inscrite au Fijes, le fichier national des délinquants sexuels.

Démis de ses fonctions en 2008


L’ex-instituteur, qui avait été démis de ses fonctions après sa mise en examen, en juin 2008, devra verser près de 20.000 euros de dommages et intérêts à la demi-douzaine de familles constituées partie civile lors du procès qui s’est tenu à huis-clos, à la demande de parents. Le maire de cette commune d’un millier d’habitants a précisé à un correspondant de l’AFP qu’à la suite de l’émotion provoquée par cette affaire, l’intéressé avait quitté la région.