Les usagers victimes de la grève seront indemnisés par la RATP

TRANSPORTS Les politiques se saisissent de ce mouvement pour relancer le débat sur le service minimum...

J. M. avec agence

— 

La direction de la RATP a affirmé jeudi, à l'issue de la dernière séance de négociations sur la réforme du régime spécial de retraite des agents, que "le maintien du régime spécial de retraite de la RATP avec ses caractéristiques spécifiques est confirmé".
La direction de la RATP a affirmé jeudi, à l'issue de la dernière séance de négociations sur la réforme du régime spécial de retraite des agents, que "le maintien du régime spécial de retraite de la RATP avec ses caractéristiques spécifiques est confirmé". — Joel Saget AFP/Archives

Le PDG de la RATP, Pierre Mongin, s'est engagé à ce que les usagers du RER victimes des grèves de lundi soient indemnisés. La direction du groupe a confirmé de son côté que les voyageurs empruntant les lignes A et B, touchées par le mouvement seront concernés. Contactée par 20minutes.fr, la RATP a indiqué que les modalités de l'opération restaient à fixer.

>> La grève continue ce mardi sur la ligne B, pour connaître l'état du trafic, cliquez ici.

«Je déplore comme vous que le 9 novembre 2009, date de la fin du processus de préparation de l'interopérabilité (des conducteurs de la SNCF et de la RATP sur la ligne B du RER), un préavis de grève ait été déclenché par trois organisations syndicales non signataires de l'accord, ce qui perturbe gravement nos voyageurs», a écrit Pierre Mongin dans un courrier adressé à président du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), Jean-Paul Huchon.

«Je le leur avait demandé avant», a indiqué Jean-Paul Huchon ce mardi sur Europe 1. Une façon de ne pas en laisser le bénéfice au président du groupe UMP à la région Ile-de-France, Roger Karoutchi, qui avait formulé ce même voeu la veille.