Des perturbations sur la ligne B du RER, et ça continue mercredi

GREVE Le mouvement a été reconduit pour une troisième journée consécutive...

J.M. avec agence

— 

Deux agents de la RATP, accusés par leur employeur d'avoir saboté la ligne 6 à l'occasion des grèves de l'automne, ont été jugés coupables par le tribunal correctionnel de Paris et condamnés vendredi à un mois de prison avec sursis.
Deux agents de la RATP, accusés par leur employeur d'avoir saboté la ligne 6 à l'occasion des grèves de l'automne, ont été jugés coupables par le tribunal correctionnel de Paris et condamnés vendredi à un mois de prison avec sursis. — Joel Saget AFP/Archives

Pour la deuxième journée consécutive, le trafic du RER B parisien est perturbé ce mardi par une grève à la SNCF et à la RATP avec deux trains sur trois en moyenne sur les tronçons exploités par la RATP et un train sur deux sur ceux gérés par la SNCF.

Les conducteurs RATP et SNCF de la ligne ont reconduit leur grève pour la journée de mercred? les cheminots ayant prévu de tenir leur prochaine assemblée générale jeudi en fin de matinée.

Le trafic sur le RER A, fortement touché lui aussi lundi par une grève, est en revanche à nouveau normal.

>> Cet article sera mis à jour toute la journée, cliquez ici pour rafraîchir la page

La RATP, qui exploite la partie du RER B au sud de la gare du Nord, annonce deux trains sur trois aux heures de pointe, et aucun trafic entre gare du Nord et Denfert-Rochereau, ce qui empêche tout trafic entre le nord et le sud de l'agglomération parisienne via cet axe emprunté quotidiennement par quelque 800.000 personnes.

Les lignes 4 et 6 du métro ont été renforcées.

La SNCF, en charge de la partie nord (entre gare du Nord et Roissy-Charles-de-Gaulle ou Mitry-Claye), faisait également état d'un train sur deux et conseillait aux voyageurs désirant rejoindre l'aéroport parisien d'emprunter le RER D.

Journée normale sur les routes

La circulation était dense mardi vers 07h30 sur les axes routiers menant à Paris mais les 155 km de bouchons enregistrés correspondent à la moyenne d'un jour normal, selon le Centre national d'information routière (Cnir).

Le trafic est «difficile» à l'approche de Paris, notamment sur l'A6 depuis Fresnes ou sur l'A12 depuis Saint-Cyr-l'Ecole, assure le Cnir dans son dernier bulletin mais les encombrements relevés seraient «comparables à un jour normal».

Les syndicats grévistes (FO, CGT et Sud à la RATP et FO et Sud-Rail à la SNCF) dénoncent les conditions du passage à l'interopérabilité, c'est-à-dire la suppression du changement de conducteur en gare du Nord entre la SNCF et la RATP.

>> Vous êtes sur place? Racontez nous votre journée dans les transports ci-dessous dans les commentaires ou envoyez-nous vos photos en cliquant ici.