Un fugitif convoyeur de rêves

à Lyon, Elisa Frisullo

— 

Tony Musulin a dérobé plus de 11 millions d'euros en billets non marqués.
Tony Musulin a dérobé plus de 11 millions d'euros en billets non marqués. — POLICE JUDICIAIRE / AFP

Il est devenu l'un des hommes les plus recherchés d'Europe et le plus populaire du Net. Trois jours après s'être volatilisé avec un magot de 11,6 millions d'euros, en coupures de 5 à 500 euros a priori non marquées, le convoyeur de fonds villeurbannais Tony Musulin continuait hier à faire les gros titres de la presse. Et à intriguer les enquêteurs qui n'avaient jamais vu, en France, un mode opératoire aussi bien huilé.

Le fugitif de 39 ans, célibataire et sans enfants, employé depuis dix ans chez le transporteur suédois Loomis, avait pris soin de tout nettoyer derrière lui. Il avait vidé son appartement et ses comptes personnels avant de prendre la fuite à bord de son fourgon blindé, jeudi matin, et de disparaître. « Le procédé est astucieux, a indiqué ce week-end le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud. Il s'agit d'un vol sans violence passible de trois ans de prison. »

Pour comprendre comment ce Villeurbannais a réussi « le casse du siècle », les enquêteurs se concentrent désormais sur sa personnalité. Ses collègues le décrivent comme un personnage « solitaire » et « taciturne ». Son ex-compagne évoque un homme « simple » et « sans histoires ». Mais ce portrait ne colle pas avec le train de vie mené par Tony Musulin qui, avec un salaire proche des 1 700 euros par mois, était propriétaire d'une société civile immobilière et roulait en Ferrari jusqu'en avril dernier. Des éléments troublants qui n'ont fait qu'ajouter à la fascination des internautes, nombreux depuis vendredi à saluer l'audace du convoyeur, plus fort que « Mesrine, Spagiarri et Arsène Lupin ». Parmi les multiples groupes créés sur Facebook, le forum « Hé Tony Musulin, t'as une place dans ton fourgon ? » réunissait hier 7 600 membres, admiratifs de « ce joli coup, réalisé sans haine, sans arme, ni violence ». Le site www.abrutishirt.com a même mis en vente deux tee-shirts à l'effigie du convoyeur, qui pourrait avoir quitté la France dès jeudi. W