les immigrés pénalisés

— 

La mauvaise maîtrise du français et la non-reconnaissance des diplômes sont des freins à l'insertion sur le marché du travail des immigrés arrivés après l'âge de 18 ans, confirme une étude de l'Insee à paraître aujourd'hui. En 2008, seuls 57 % avaient un emploi, contre 69 % des non-immigrés. Cette situation résulte d'un manque de qualifications, mais aussi de la non-reconnaissance formelle des diplômes des immigrés en France, sauf pour ceux du supérieur. Un tiers des immigrés dont le français n'est pas la langue maternelle déclarent avoir des difficultés à lire en français. W