FAIT-DIVERS

Deux octogénaires disparus ont été retrouvés morts

Le couple n'avait pas donné signe de vie depuis le 9 octobre...

Deux octogénaires, disparus depuis le 9 octobre de leur domicile d'Eure-et-Loir, ont été découverts morts dans leur voiture dans l'Orne, sans doute à la suite d'un accident. Selon les premiers éléments de l'enquête, la mort du couple remonterait «aux premiers jours de sa disparition» et résulterait d'un accident, a-t-on expliqué, même s'il appartiendra à l'enquête menée sous l'égide du parquet d'Alençon de confirmer ces hypothèses.

«Troubles de l’orientation et de la mémoire»

La voiture de l'homme, âgé de 85 ans, et de sa femme, 86 ans, qui souffraient de troubles de l'orientation et de la mémoire, selon la famille, «a été découverte dans un fossé profond de 4 mètres sur la RN12», à Bivilliers, «à quelques kilomètres de Mortagne-au-Perche (Orne) mardi vers 17h par un agent d'exploitation du réseau», a indiqué le colonel Bruno Arviset, commandant du groupement de gendarmerie d'Eure-et-Loir. «Dans la voiture se trouvent deux corps. Ce sont vraisemblablement les époux Guillard, mais l'enquête le déterminera avec exactitude», a souligné le colonel Bruno Arviset.

Un appel à témoins des gendarmes et de la famille avait permis aux enquêteurs de recueillir quelques témoignages, dont celui d'un garde-chasse.

La voiture repérée par un garde-chasse

Le couple avait été aperçu le soir de leur disparition vers 23 heures à bord de leur voiture par un garde-chasse sur la commune du Bourdonné (Yvelines) dans le bois de l'Epars, en train d'effectuer un demi-tour. Le garde-chasse avait eu le temps de noter la plaque d'immatriculation.

Quelques heures plus tôt, des automobilistes les avaient vus sur la route d'Houdan. Depuis, le couple n'avait laissé aucune trace.

Depuis le début de l'enquête, les rivières et plans d'eau du secteur de la disparition avaient été scrutés par les plongeurs de la gendarmerie tandis que des reconnaissances aériennes étaient effectuées par l'hélicoptère de la gendarmerie de Villacoublay.