Rama Yade ne s'abaisse pas au «niveau très bas» de Morano

POLITIQUE Rama Yade a réagi aux propos de Nadine Morano...

Avec agence

— 

Rama Yade, le 23 mars 2009 à Bordeaux.
Rama Yade, le 23 mars 2009 à Bordeaux. — REUTERS/Regis Duvignau

Un échange musclé. La secrétaire d'Etat aux Sport Rama Yade a refusé lundi de s'abaisser au «niveau très bas» de Nadine Morano, sa collègue chargée de la Famille, qui lui a reproché la veille son manque de solidarité gouvernementale.

«On se tait ou on s'en va»

«En politique, on ne répond pas en descendant à ce niveau là. J'ai une haute idée de la politique et ce n'est pas celle là», a-t-elle déclaré sur RMC, à propos des critiques lancées par Nadine Morano.
 
Cette dernière lui avait rappelé qu'«on se tait ou on s'en va», après le désaccord exprimé par Rama Yade à propos de l'amendement parlementaire voté, avec l'aval du gouvernement, sur la suppression d'avantages fiscaux à des sportifs de haut niveau.
 
A-t-elle été blessée par le tacle de sa collègue? «Pas du tout. Non, il en faut plus.», a répliqué Rama Yade, dont l'indiscipline récurrente suscite un certain agacement au sein de la majorité.

Frédéric Lefebvre s'y met aussi
 
Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a aussi désapprouvé lundi l'attitude de Rama Yade, estimant qu'elle «va parfois un peu au-delà de la ligne».
«Là, je pense qu'elle a eu tort sur un sujet, s'il a été arbitré, d'en remettre une louche», a-t-il déclaré, même s'il s'est lui-même prononcé en accord avec la secrétaire d'Etat «sur le fond» à propos de l'amendement controversé.