La recherche de la vérité dure en vain depuis vingt-cinq ans

— 

Une nouvelle fois, l'affaire du petit Grégory rebondit. Retour sur les épisodes les plus marquants d'un feuilleton qui dure depuis vingt-cinq ans.

16 octobre 1984 Le corps de Grégory, 4 ans, est retrouvé dans la Vologne.

17 octobre 1984 Ses parents, Jean-Marie et Christine Villemin, reçoivent une lettre anonyme : « Ton fils est mort. Je me suis vengé. »

5 novembre 1984 Bernard Laroche, cousin de Jean-Marie, est inculpé d'assassinat et écroué. Le témoignage de sa belle-soeur, Murielle Bolle, l'accable. Deux jours plus tard, elle se rétracte.

4 février 1985 Laroche est libéré.

29 mars 1985 Jean-Marie Villemin tue Bernard Laroche.

5 juillet 1985 Christine Villemin, désignée comme possible « corbeau » par des experts en graphologie, est inculpée pour le meurtre de son fils.

1986 Jean-Marie est renvoyé aux assises pour le meurtre de Laroche, Christine pour celui de Grégory.

Février 1993 Non-lieu pour Christine.

Décembre 1993 Jean-Marie écope de cinq ans de prison, dont un avec sursis. Il est libéré la même année.

2000 L'enquête est rouverte pour recherche d'ADN sur une lettre du « corbeau » de 1983, sans résultats.

2008 La cour d'appel de Dijon ordonne la réouverture de l'enquête à la demande des époux Villemin.

7 mai 2009 De nouvelles recherches ADN sont ordonnées sur les scellés.

22 octobre 2009 Le procureur de Dijon annonce la découverte de « deux ADN identifiables ». W

C. M.