Jean Sarkozy n'a pas tout dit concernant ses études de droit

UNIVERSITE L'élu des Hauts de Seine n'irait plus à la fac...

C. F.

— 

Patrick Devedjian et Jean Sarkozy lors du campus d'été de l'UMP à Seignosse (Landes), le 5 septembre 2009.
Patrick Devedjian et Jean Sarkozy lors du campus d'été de l'UMP à Seignosse (Landes), le 5 septembre 2009. — WITT/SIPA

«Je peux vous donner les notes: 11 en histoire des idées politiques; 14 en finances publiques et 19 en droit immobilier et en droit civil. Vous pouvez vérifier.» Prenant au mot Jean Sarkozy, Rue89 révèle ce mercredi que le fils du président de la République a omis quelques précisions lorsqu'il a cru bon de communiquer ses notes dans une interview au Point jeudi dernier.
 
A commencer par le fait que le conseiller général des Hauts de Seine n'irait plus à la fac mais aurait opté pour des cours par correspondance, via le Cavej, un organisme d'enseignement à distance pour la licence et la maîtrise en droit, et dont l'université de Paris I, où serait inscrit Jean Sarkozy, est partenaire. Objectif: concilier ses activités d'élus avec ses études. Contactés par 20minutes.fr, le Cavej comme l'université Paris I refusent de commenter ces informations.
 
Pas de «droit immobilier»
 
Concernant les matières que Jean Sarkozy affirme avoir validées pour sa licence 2, Rue89 relève que celle qu'il appelle «droit immobilier et droit civil» s'intitule en réalité «droit des biens» et qu'il n'y est pas question d'immobilier. Le candidat à la tête de l'Etablissement public d'aménagement de La Défense a-t-il voulu faire valoir ses compétences en la matière?
 
Enfin, alors que Jean Sarkozy affirme au Point qu'il présentera «les quatre matières restantes lors du prochain contrôle» pour obtenir sa deuxième année de droit, le Cavej indique à 20minutes.fr qu'il y a au total treize matières à passer, quatre matières fondamentales (deux au premier semestre et deux au second) et neuf autres (quatre au premier et cinq au second semestre). Dix épreuves séparent donc Jean Sarkozy de l'obtention de son diplôme.