Perquisition chez un fétichiste: 600 pièces de lingerie saisies

JUSTICE Un Savoyard a été interpellé et mis en examen après 10 ans de vols de sous-vêtements...

J. M. avec agence

— 

Des sous-vêtements sèchent au vent.
Des sous-vêtements sèchent au vent. — SIERAKOVSKI/ISOPIX/SIPA

Des sous-vêtements féminins par centaines. Voilà le butin saisi ce mercredi par la gendarmerie au domicile d'un Savoyard. Interpellé et mis en examen, l'homme, un récidiviste, a expliqué avoir agi par «fétichisme».
 
Au total, ce sont 600 pièces de lingerie qui ont été découvertes au cours de la perquisition. Le fruit de 10 années des larcins du collectionneur, que celui-ci s'est procurés sur les étendages des balcons ou en fouillant dans les sèche-linges.
 
«Vols par escalade»

C'est après la plainte d'une Haut-savoyarde chez qui il était entré la nuit pour dérober ses sous-vêtements, en s'introduisant dans sa chambre alors qu'elle dormait, que l'homme avait été identifié et interpellé en septembre.
 
Il devra répondre de «vols», «vols par escalade» et «violation de domicile» en décembre devant le tribunal correctionnel d'Annecy. La gendarmerie a lancé un appel à témoins pour retrouver d'éventuelles autres victimes de ses expéditions.