Sans titre 356677

— 

CHAMUSSY / SIPA

Il a fait l'ENA, X et même la Stanford University. « Jean-Louis Gergorin est un stratège de très haut niveau, a commencé par décrire le vice-procureur. C'est surtout quelqu'un de mauvaise foi. » En un peu plus d'une heure, le représentant du ministère public a rhabillé l'ancien vice-président d'EADS pour l'hiver. Coupable, selon lui, d'avoir orchestré toute la manipulation Clearstream. « Jean-Louis Gergorin s'est moqué de la justice. » Hier, elle s'en est souvenue. Romain Victor a requis trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, et 45 000 euros d'amende à son encontre. W