Orly: Servisair toujours en grève, toujours la galère

AVION 30% du service à Orly est impacté par le mouvement social...

Avec agence

— 

Le trafic aérien était toujours très perturbé lundi en milieu de matinée à l'aéroport de Roissy au dernier jour de grève des pilotes, les nombreuses annulations de vols Air France provoquant l'impatience de certains passagers qui jugent ce mouvement "incompréhensible".
Le trafic aérien était toujours très perturbé lundi en milieu de matinée à l'aéroport de Roissy au dernier jour de grève des pilotes, les nombreuses annulations de vols Air France provoquant l'impatience de certains passagers qui jugent ce mouvement "incompréhensible". — Jacques Demarthon AFP
Les employés de Servisair (groupe Derichebourg) étaient toujours en grève samedi pour le quatrième jour d'affilée, perturbant le trafic aérien à Orly Sud et plus particulièrement les vols de la compagnie Easyjet.
 
Servisair, en charge des enregistrements, chargements et ravitaillement de plusieurs compagnies, a perdu sa licence à Orly et cessera son activité le 31 octobre. Deux sociétés sont susceptibles d'être repreneurs, Europe Handling (services aéroportuaires) et OFS, filiale du groupe de manutention WFS.

30% du service d'Orly impacté

 
Outre Easyjet, les compagnies Royal Air Maroc et Air Caraïbes sont touchées par cette grève, qui a un impact sur 30% du trafic d'Orly Sud. Pour les vols internationaux, Easyjet et la Royal Air Maroc devaient faire partir ses voyageurs de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Esayjet: sur son site internet, la compagnie indique qu'un «transfert de Paris Orly vers Charles-de-Gaulle sera organisé». Elle explique que quatorze de ses vols prévus pour la journée sont annulés, et que les arrivées de vingt-huit vols sont redirigées vers Paris Charles-de-Gaulle. Easyjet ajoute que «des retards peuvent survenir en raison du changement d'aéroport».

Air Caraïbes: la compagnie a quant à elle maintenu ses deux vols, selon un membre de la compagnie. Le premier, à destination de Pointe-à-Pitre, a décollé à 10h56 avec environ quarante minutes de retard. Le second, à destination de Fort-de-France, devait partir à 11H45 de la plate-forme aéroportuaire francilienne. Plus d'informations sur votre vol ici.

Manifestation à l'aéroport

 
Samedi matin, entre soixante et quatre-vingts salariés de Servisair manifestaient dans l'aérogare d'Orly Sud, perturbant l'enregistrement des bagages des passagers d'autres compagnies. Les grévistes demandent un engagement des repreneurs à employer la totalité des salariés de Servisair (432 contrats à durée indéterminée) et ont réclamé vendredi la présence d'un médiateur pour tenter de trouver une issue au conflit.
 
Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a quant à lui demandé vendredi que la totalité des personnels de Servisair soient employés par les futurs repreneurs de cette société selon les modalités prévues par la convention collective. «Pour l'instant, nous n'avons toujours pas rencontré de médiateur», a déclaré samedi Djamel Chettouh, délégué syndical Unsa-SNMSAC.