Cinq jeunes renvoyés aux assises

— 

La cour d'appel de Versailles a confirmé, hier, le renvoi devant les assises de cinq jeunes impliqués dans les échauffourées de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise). En novembre 2007, la ville s'était embrasée après la mort accidentelle de deux adolescents renversés par une voiture de police. Des bâtiments avaient été détruits, un commissaire roué de coups, une centaine de policiers blessés par des tirs d'armes à feu. C'est pour ces derniers faits que les cinq jeunes ont été renvoyés, hier, devant les assises. Ils devront répondre de « complicité » et de « tentative d'homicide volontaire ». Quelques semaines après les violences de 2007, Nicolas Sarkozy avait d'ailleurs demandé que les auteurs de ces faits soient convoqués devant les assises. Pour autant, ce ne sera pas leur premier rendez-vous avec la justice à propos de ces événements. En juillet dernier, les cinq jeunes ont déjà écopé en correctionnelle de un à trois ans de prison ferme pour « violences volontaires ». W

V. V.