Un policier «passé à tabac» par des inconnus dans le Val-de-Marne

FAIT DIVERS L'officier a été agressé alors qu'il avait décliné sa fonction...

Avec agence

— 

Une dizaine de personnes ont été interpellées mercredi matin simultanément dans le sud de la France et en Italie dans le cadre d'une enquête portant sur le financement du terrorisme d'origine islamiste, a-t-on appris à Paris de sources proches du dossier.
Une dizaine de personnes ont été interpellées mercredi matin simultanément dans le sud de la France et en Italie dans le cadre d'une enquête portant sur le financement du terrorisme d'origine islamiste, a-t-on appris à Paris de sources proches du dossier. — Olivier Laban-Mattei AFP/Archives

Un policier maître-chien a été blessé mardi soir à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, puis hospitalisé après avoir été «passé à tabac» par quatre inconnus, selon une source proche de l'enquête.

 
Selon les tout premiers éléments de l'enquête et dans des circonstances qui restent à déterminer avec précision, ce fonctionnaire de police promenait son chien vers minuit, près de chez lui, quand une voiture roulant à vive allure l'a surpris.
 
Cinq personnes interpellés
 
Il aurait alors demandé à ses occupants, toujours selon les premiers éléments de l'enquête, de ralentir. Les quatre occupants de ce véhicule en seraient alors sortis et auraient commencé de le frapper pour des raisons qui restent également à déterminer.
 
Le maître chien a décliné sa fonction et a été roué de coups par ses agresseurs présumés, la source faisant état d'un «véritable passage à tabac». Le policier a été transporté à l'hôpital Lariboisière à Paris.
 
Cinq personnes ont été interpellées peu après les faits, selon la source. En l'état des investigations rien ne dit qu'il s'agirait des agresseurs présumés du policier, a précisé cette source.
Aucune confirmation officielle des faits n'a pu être obtenue.