Rachida Dati, «invitée personnelle» de Nicolas Sarkozy au Kazakhstan

POLITIQUE L'ancienne favorite du président serait-elle à nouveau dans ses petits papiers?

B.D.

— 

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, présente l'eurodéputée Rachida Dati au président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, à Astana, le 6 octobre 2009.
Le président de la République, Nicolas Sarkozy, présente l'eurodéputée Rachida Dati au président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, à Astana, le 6 octobre 2009. — STEVENS FREDERIC/SIPA

Après l’exil à Strasbourg, le voyage de la réconciliation? Rachida Dati faisait partie de la délégation officielle qui a accompagné le président de la République au Kazakhstan.

Serait-ce le signe d’un retour en grâce auprès de Nicolas Sarkozy? Selon l’Elysée, il n’y a pas plus de retour en grâce que de disgrâce en la matière: Rachida Dati est l’invitée personnelle de Nicolas Sarkozy, et fait partie des parlementaires qui accompagnent toujours le Président en voyage officiel.

Pourtant, en juin dernier, la toute nouvelle eurodéputée avait dû troquer son poste de ministre de la Justice contre un bureau au Parlement de Strasbourg. Parmi les raisons avancées de ce départ, une exposition médiatique trop excessive, et des rumeurs de mésentente avec Carla Bruni-Sarkozy.