La Clinique du sport jugée

— 

Sur les douze parties civiles au procès de la Clinique du Sport, seules six étaient présentes, hier, au premier jour des audiences. Vingt ans après le scandale qui a éclaboussé cet établissement de prestige, trois chirurgiens sont jugés, jusqu'au 28 octobre, devant le tribunal correctionnel de Paris pour « blessures involontaires » et « tromperies ». Ils sont accusés d'avoir contaminé, par négligence, une soixantaine de patients avec une mycobactérie entre 1988 et 1993. Les victimes présumées souffrent aujourd'hui de tuberculoses osseuses. « J'ai perdu mon travail, ma maison, j'ai divorcé. Je suis sous morphine depuis onze ans, a raconté l'une d'elles. Ce n'est pas ce procès qui va changer ma vie. » W