Le numéro 2 de France Télécom promet le «renouveau social»

SUICIDES Stéphane Richard a été nommé ce lundi...

20minutes.fr

— 

Manifestation des salariés de France Télécom à Caen le 6 octobre 2009
Manifestation des salariés de France Télécom à Caen le 6 octobre 2009 — AFP / MYCHELE DANIAU

Trois jours et une déclaration choc. Nommé lundi numéro deux de France Télécom, Stéphane Richard a promis mardi dans un message envoyé aux salariés de l'opérateur qu'il mènerait avec eux «le renouveau social dont (l') entreprise a besoin» après la vague de suicides qui a touché le groupe.

«Je veux vous dire ma détermination à m'engager sans réserve pour que nous menions à bien ensemble le renouveau social dont notre entreprise a besoin», écrit-il.
 
Stéphane Richard assure aussi que sa «priorité sera d'agir pour retrouver le plus rapidement possible un climat de sérénité et de dialogue, tout en consolidant (les) résultats" du groupe "et en maintenant (ses) ambitions quant à la satisfaction des clients (…).» «Je vais venir à votre rencontre et engager le dialogue avec vous.», conclut-il à l'adresse des salariés.
 
Bio
Ancien directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde,Stéphane RIcard avait été désigné en mai comme futur PDG de France Télécom, appelé à remplacer Didier Lombard au printemps 2011, à la fin de son mandat.
 
Arrivé dans le groupe en septembre, il devait d'abord faire le tour des différents métiers, puis devenir début 2010 directeur général délégué en charge de l'international. La vague de suicides de salariés dans l'entreprise a accéléré cette transition.