Carlabrunisarkozy.org a failli être en ligne

INTERNET Le site de la première dame de France n’est toujours pas accessible...

Corentin Chauvel et Julien Ménielle

— 

Capture d'écran du site Web de Carla Bruni Sarkozy carlabrunisarkozy.org, lancé le 5 octobre 2009.
Capture d'écran du site Web de Carla Bruni Sarkozy carlabrunisarkozy.org, lancé le 5 octobre 2009. — carlabrunisarkozy.org

On y a cru. A peine lancé, ce lundi, le site Web de Carla Bruni-Sarkozy a planté. Mais en début de soirée, surprise, carlabrunisarkozy.org n'affiche plus son senpiternel «En raison d'un trop grand nombre de visites, le site carlabrunisarkozy.org est provisoirement inaccessible. Merci de revenir dans quelques heures.» Pour quelques minutes en tout cas.

Tout juste le temps d'admirer le design très mag de la home page du site que Carla Bruni Sarkozy entend dédier à ses activités de première dame de France. Différent du site qu’elle consacre à sa carrière artistique, carlabrunisarkozy.org doit en effet mettre en valeur sa fondation, ses activités d'ambassadrice du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ou encore l'accès à la culture, à l'éducation et au savoir.

>> Le décryptage du site, visible ce mardi matin en cliquant ici

Pendant le peu de temps où il aura été accessible, on aura pû admirer en tête de page le visage de Jean-Paul Gaultier, le «créateur de mode». Sous le titre «Pittsburgh», une photo souvenir de Carla en compagnie de Michelle Obama, mais aussi des onglets plus proches des engagements annoncés avec les «10 choses à savoir sur le sida» et «Culture en prison».

Trop court, cependant, pour naviguer dans les articles. Mais on y reviendra.