France Télécom: une vague de désabonnements en réponse à la vague de suicides?

ENTREPRISE Les abonnés réagissent, eux aussi, aux suicides...

O.R.

— 

Des suicides en série à France Telecom.
Des suicides en série à France Telecom. — A. JULIEN

Depuis la médiatisation de la vague de suicides chez France Télécom, les demandes de résiliation de contrats exploseraient, croit savoir Capital.fr, qui s’est procuré l’enregistrement d’une conférence téléphonique récente entre l’Etat major du groupe et les plus hauts cadres de l’entreprise. Raison des désabonnements? «Raisons éthiques», expliqueraient des clients.

>> Retrouvez tous nos articles sur les suicides à France Télécom ici

Extrait sonore à l’appui, le site Internet raconte les questions d’une responsable de région, qui «s’alarme de l’explosion des demandes de résiliation». Cette même personne relate les réactions des clients, parfois difficiles à gérer pour les conseillers. «Certains se sont entendus dire par des abonnés narquois: “Je ne vous en demande pas plus parce que sinon, vous allez vous suicider”». Ambiance. Le numéro deux du groupe conseille alors de répondre qu’il «n’y a pas d’augmentation véritable du nombre de suicides chez France Télécom».