la joggeuse retrouvée morte

— 

Il a fini par tout dire. L'homme interpellé lundi matin après l'enlèvement d'une joggeuse près de Milly-la-Forêt (Essonne) a avoué hier soir l'avoir étranglée et a donné des indications sur la zone où se trouvait le corps. Il a été retrouvé hier soir à proximité de Boissy-aux-Cailles (Seine-et-Marne), selon une source judiciaire. Après la découverte, les opérations de police scientifique étaient en cours pour « geler la scène ». Le corps devait ensuite être transporté pour autopsie. Dans la journée, les preuves s'étaient accumulées contre cet homme de 47 ans, déjà condamné en 2002 pour la séquestration et le viol d'une mineure. L'ADN de Marie-Christine Hodeau avait été retrouvé sous ses ongles et une vidéo prise par les caméras d'un supermarché proche du lieu de l'enlèvement le montrait au volant de la voiture ayant servi au kidnapping. C'est la jeune femme elle-même qui avait donné l'alerte lundi matin. Enfermée dans le coffre d'une voiture par son agresseur qui la menaçait d'un couteau, elle avait réussi à téléphoner à la police avant que la communication soit brutalement coupée. W