Budget: ce qui vous attend en 2010

ECONOMIE Eric Woerth a présenté le projet de budget au conseil des Ministres...

Avec agence

— 

Des billets de 500 euros.
Des billets de 500 euros. — Photo Flickr CC/ By 1Suisse
Eric Woerth a rendu sa copie sur le projet de budget 2010. Après une sévère récession cette année (-2,25%), le gouvernement est plus optimiste et table sur une croissance de 0,75% en 2010. Il espère même qu'elle atteindra 2,5% à partir de 2011 et ce jusqu%u2019en 2013.
 
Selon les estimations du ministre du Budget, en 2010, l'inflation devrait augmenter de 1,2% après s'être stabilisée cette année ( 0,4%) tandis que le pouvoir d'achat devrait moins progresser l'an prochain ( 1%) qu'en 2009 ( 1,5%). La consommation des ménages devrait toutefois légèrement progresser l'an prochain ( 0,8%) par rapport à cette année ( 0,6%).
 
Déficit public record
 
Le déficit public grimpera de 8,2% du PIB cette année à 8,5% en 2010 et devrait entamer une baisse en 2011, tandis que la dette publique, à 84% du PIB l'an prochain, continuera sa progression les années suivantes. Les prévisions du gouvernement s'appuient sur une hypothèse volontariste de croissance de 2,5% par an à compter de 2011. Le seul déficit de l'Etat, qui s'établit cette année à 141 milliards d'euros, un seuil jamais atteint, commencera lui sa décrue en 2010 (116 milliards).
 
La Secu dans le rouge
 
Quant aux comptes de la Secu, ils passeront de l'équilibre en 2008 à un déficit de 1,4% du PIB cette année, qui continuera à se creuser à 2,3% en 2010.
 
La dette à un niveau inédit
 
De son côté, la dette publique poursuivra son explosion, passant de 67,4% du PIB fin 2008 à 77,1% cette année, puis 84% l'an prochain, des niveaux inédits. Cette progression continuera ensuite, bien qu'à un rythme moins effréné: 88% en 2011, 90% en 2012 et 91% en 2013.
 En 2010, la seule charge de la dette, c'est-à-dire les intérêts payés par la France, s'élèvera à 42,4 milliards d'euros. Au mois de juin, la dette publique de la France avait déjà atteint 1.428 milliards d'euros, soit "approximativement" 73,9% du PIB, selon l'Insee.
 
Plus de TVA réduite sur la clim
 
Une autre mauvaise nouvelle pour les habitants des régions chaudes: le taux de TVA réduit sur les équipements de climatisation sera supprimé au 1er janvier, il donnait un signal prix «néfaste pour l'environnement».

Suppressions de postes

Le chiffre circulait depuis un moment: 33.754 postes de fonctionnaires d'Etat seront supprimés en 2010, en équivalent temps plein. Les trois ministères qui subiront les plus importantes suppressions de postes seront l'Education nationale (-16.000), la Défense (-8.250), et l'Intérieur outre-mer et collectivités. (-3.450).