Evasion de Treiber: Son frère et son beau-frère remis en liberté

RECHERCHES Ils avaient été placés en garde à vue...

Avec agence

— 

Jean-Pierre Treiber clamait son innocence.
Jean-Pierre Treiber clamait son innocence. —

Le frère et le beau-frère de Jean-Pierre Treiber, soupçonné du meurtre en 2004 de deux femmes et qui s'est évadé de la prison d'Auxerre le 8 septembre, placés en garde à vue ce mercredi, ont été remis en liberté après une dizaine d'heures de garde à vue, a indiqué le parquet d'Auxerre.


Selon le procureur d'Auxerre, Francis Pérain,«aucun élément pouvant les impliquer dans l'évasion de Jean-PierreTreiber n'a été retenu à leur encontre», a-t-il ajouté.
 
Les deux hommes, Pascal Treiber, 45 ans, frère du fugitif et de Jean-Louis Stoecklen, 57 ans, son beau-frère, avaient été interpellés mercredi à 06 heures à leurs domiciles, à Soppes-le-Bas (Haut-Rhin) et Bourg-sous-Châtelet (BIEN: Bourg-sous-Châtelet, Territoire de Belfort) et placés en garde à vue, à Mulhouse et Belfort.

>> Le scénario de la cavale de Treiber, c'est par ici

La mystérieuse «visiteuse»

«Les deux hommes devaient être interrogés dans la journée par la police judiciaire sur leur emploi du temps, notamment le jour de l'évasion de Jean-Pierre Treiber», avait poursuivi Francis Pérain.

D'autre part, «une perquisition a eu lieu ce mercredi matin à Melun (Seine-et-Marne) au domicile de la visiteuse» de Treiber à la maison d'arrêt d'Auxerre, sans «placement en garde à vue», a encore dit le procureur sans préciser l'identité de cette dernière.