Grippe A (H1N1): La Commission européenne autorise la vente de deux vaccins

SANTE Il ne reste plus qu'à attendre les livraisons pour commencer la campagne...

J. M. avec agence

— 

Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé.
Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé. — Alix Guigon AFP

La Commission européenne a donné son feu vert, ce mardi, à la mise en vente en Europe de deux premiers vaccins contre la grippe A (H1N1), ceux du laboratoire suisse Novartis et du britannique GlaxoSmithKline (GSK).
 
Les vaccins seront autorisées dans tous les pays de l'UE, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein et en Norvège. L'autorisation prendra effet «le 1er octobre au plus tard» dans ces pays, a précisé la Commission dans un communiqué.
 
Rendez-vous mi-octobre

«Cela devrait permettre que suffisamment de vaccins soient disponibles avant le début de la saison de la grippe», explique le texte. Maintenant que la commission a délivré son autorisation, il reste à attendre les livraisons des laboratoires. La France a commandé 50 millions de doses à GSK et 24 millions (dont un tiers en option) à Novartis.
 
Roselyne Bachelot a annoncé jeudi que la France devrait disposer «vers le 9 octobre d'environ 1 à 1,2 million de doses» de chez GSK. Le laboratoire Novartis avait quant à lui anticipé la décision européenne et a déjà commencé à livrer des lots de vaccins. Le rendez-vous reste donc fixé mi-octobre pour les populations prioritaires.

>> Retrouvez tous nos articles sur la grippe A (H1N1) en cliquant ici