Marie-Christine Hodeau: ce qu'on sait sur l'enlèvement de la joggeuse

FAITS-DIVERS 20minutes.fr fait le point sur l'enquête et les recherches...

Julien Ménielle

— 

Photo récente de Marie-Christine Hodeau, 42 ans enlevée le 28 septembre 2009 dans la matinée alors qu'elle faisait son jogging dans la forêt de Fontainebleau.
Photo récente de Marie-Christine Hodeau, 42 ans enlevée le 28 septembre 2009 dans la matinée alors qu'elle faisait son jogging dans la forêt de Fontainebleau. — Gendarmerie nationale
Dans quelles conditions Marie-Christine Hodeau a-t-elle été enlevée?
La femme, âgée de 42 ans, faisait son jogging, lundi matin, dans la forêt de Fontainebleau. Elle se trouvait sur la commune d'Oncy-sur-Ecole, voisine de Milly-la-Forêt où elle réside, quand un homme l'a fait monter dans le coffre de sa voiture sous la menace d'un couteau. Il était alors 9h10. C’est ce qu’elle a expliqué par téléphone à la gendarmerie, alors qu’elle était dans le coffre de la voiture.

Comment a-t-on retrouvé la voiture?
Lors de ce coup de téléphone, Marie-Christine Hodeau a donné la description de la Peugeot 106 grise dans laquelle elle se trouvait, ainsi que le numéro de la plaque d'immatriculation. Son téléphone portable a pu être géolocalisé. Les enquêteurs ont découvert le véhicule vide à Echilleuses (Loiret), à une trentaine de kilomètres du lieu de l'enlèvement.

Dans quelles conditions le suspect a-t-il été arrêté?
Les gendarmes sont remontés jusqu'au propriétaire de la 106 grise. L'homme leur a affirmé que la voiture était utilisée par le gardien de sa propriété, près de Milly-la-Forêt. Ce dernier, informé qu'il était recherché, est arrivé sur place alors que les enquêteurs saisissaient le véhicule. Selon le parquet d'Evry, il ne se serait cependant pas vraiment rendu, mais «présenté de lui-même».

A-t-il avoué?
Non, l'homme nie les faits. S'il a reconnu que le véhicule est bien le sien, il estime que «rien ne prouve qu'il était au volant ou qu'il était sur place à ce moment-là». Le parquet d'Evry affirme cependant disposer d'«éléments probants» qui indiquent que c'est bien lui qui conduisait. L'homme a été condamné en 2002 à 11 ans de prison pour viol, enlèvement et séquestration de mineure. Il a été libéré en 2007, après avoir bénéficié de réductions de peine. Sa garde à vue a été prolongée, mais sa femme, un temps retenue pour être entendue, a été relâchée.

Où en sont les recherches?
Les enquêteurs ne savent pas où se trouve Marie-Christine Hodeau et son téléphone portable n'émet plus. Deux cents gendarmes à pied, à cheval et en hélicoptère, ratissent les bois et les villes entre Milly-la-Forêt et Echilleuses pour tenter de la retrouver. Les recherches se concentrent notamment dans le bois de la Garenne, particulièrement peu accessible.