Le héros de la vidéo polémique de Brice Hortefeux porte plainte

JUSTICE Amine affirme avoir été victime d'injures et de menaces de mort via Internet...

J. M. avec agence

— 

Capture d'écran de la vidéo où Amine défend Brice Hortefeux après la polémique provoquée par les propos du ministre de l'Intérieur à son égard en marge des universités d'été de l'UMP.
Capture d'écran de la vidéo où Amine défend Brice Hortefeux après la polémique provoquée par les propos du ministre de l'Intérieur à son égard en marge des universités d'été de l'UMP. — DR

Amine a porté plainte notamment pour insultes et injures à connotations raciales et incitation à la haine raciale. Mais ce n'est pas contre Brice Hortefeux que le jeune militant UMP, héros de la vidéo qui avait déclenché une polémique après des propos douteux du ministre de l'Intérieur, a lancé la procédure. Si le jeune homme s'est rendu au parquet de Dax, c'est pour dénoncer des menaces de mort dont il dit avoir été victime sur le Web.

>> La vidéo des propos douteux de Brice Horetefeux, c'est par ici

«Certains internautes se sont déchaînés mais nous avons essayé de cibler, dans cette plainte, les messages les plus insupportables», a affirmé l'avocat d'Amine. Et de citer un détournement de la vidéo dans laquelle le militant dédouanait le ministre, montrant le jeune homme «avec une kalachnikov pointée sur sa tête» avec, en bruit de fond, «des bruits de chargeurs automatiques».

«Le but de cette plainte est de protéger mon client de ces actes insupportables», a indiqué l'avocat, qui explique qu'il entend ainsi montrer que l'on ne peut pas faire n'importe quoi sur Internet.

>> Retrouvez le démenti en vidéo d'Amine en cliquant ici

L'enquête a été confiée par le parquet à la brigade de recherche de la gendarmerie de Dax et à la section de recherche de Pau, chargées notamment d'identifier les adresses IP afin de remonter jusqu'à la source des messages.