Un 24e suicide chez France Télécom

SOCIETE Un nouveau salarié s'est donné la mort ce lundi...

M. D. avec agence

— 

Un 22e salarié de France Telecom s'est suicidé en Haute-Savoie.
Un 22e salarié de France Telecom s'est suicidé en Haute-Savoie. — IDE

Un nouveau salarié de France Télécom s'est suicidé ce lundi matin, vers 9h30, en Haute-Savoie, indique le site du Dauphiné Libéré. France Telecom, contacté par 20minutes.fr, a confirmé l'information. «Le PDG, Didier Lombard se rend sur place cet après-midi», a indiqué le groupe à 20minutes.fr.

Une lettre découverte à l'intérieur de sa voiture

L'homme s'est jeté d'un viaduc de l'autoroute A41 au niveau d'Alby-sur-Chéran. Agé de 51 ans, il travaillait au sein d'une centrale d'appel à Annecy. Marié et père de deux enfants, il a laissé dans la voiture «une lettre à l'attention de son épouse, dans laquelle il explique que c'est le climat au sein de son entreprise qui a rendu propice le passage à l'acte», a précisé la préfecture de Haute-Savoie. Dans cette lettre d'adieu il soulignait «le climat au sein de son entreprise».

Ce suicide porte à 24 le nombre de salariés qui se sont donnés la mort chez France Télécom. Les discussions au sein des cinq groupes de travail mis en place entre la direction et les syndicats pour prévenir le stress au travail doivent débuter jeudi. 

Un plateau «invivable»

Les syndicats ont réagi à ce suicide en dénonçant les conditions de travail dans cette centrale téléphonique située à Annecy-le-Vieux, dans l'agglomération d'Annecy. «C'est honteux. Il travaillait sur un plateau qui était connu depuis longtemps pour être invivable, il y avait une vraie indifférence, aucune humanité, on ne parlait que de chiffres, les salariés étaient de la chair à pâté», a déclaré Patrice Diochet, de la CFTC. «Une semaine après le début de la négociation sur le stress au travail, on pensait que les managers auraient compris», a-t-il ajouté.

«C'est quelqu'un qui a été signalé à l'entreprise comme une personne en difficulté», a-t-il précisé, évoquant le récent «basculement» de cet employé d'un service de relations avec les entreprises «vers ce plateau d'appel à Annecy».