La France a mal à sa langue

DEBAT Le niveau des étudiants baisse en orthographe, syntaxe et conjugaison. Et le vôtre?...

20minutes.fr

— 

I.SIMON / SIPA

En attendant une hypothétique réforme de l'orthographe, les étudiants d'une trentaine d'instituts universitaires de technologie (IUT) sont priés de se remettre à plancher sur la langue française. La raison? Leur niveau serait loin d'être à la hauteur, d'après une étude menée fin 2008 à l'IUT de Lyon. Pour les aider à surmonter ce sérieux handicap pour leur avenir professionnel, le projet Voltaire a été mis sur pieds.

>> 20minutes.fr a testé l'orthographe simplifiée, cliquez ici pour voir le résultat

Au programme: un quiz en ligne sur les 140 principales difficultés du français, et l'élaboration d'un programme personnel d'amélioration. La méthode serait efficace, selon l'étude menée à Lyon. Après une phase test, les étudiants maîtriseraient 70% des principaux écueils contre 44% avant le début de l'expérience.

L'étude a par ailleurs permis de mettre en lumière les dix fautes les plus fréquemment commises par les étudiants. En tête: le verbe s'avérer, employé de manière pléonasmique avec l'adjectif vrai. Mais aussi la locution par contre, improprement employée à la place de en revanche ou autres confusions entre second et deuxième, ceci et cela.

>> Et vous, quelles sont les fautes que vous rencontrez le plus souvent et qui vous hérissent? Quelles sont celles que vous commettez sans arriver à vous en défaire? Racontez-le nous dans les commentaires ci-dessous