Clearstream: suivez en direct la quatrième journée d'audiences

Oriane Raffin, envoyée spéciale au Palais de Justice de Paris

— 

Clearstream: Dominique de Villepin arrive au Palais de Justice de Paris, lundi 21 septembre.
Clearstream: Dominique de Villepin arrive au Palais de Justice de Paris, lundi 21 septembre. — AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

16h42: Plus de parties civiles présentes, l'audience est suspendue
Rendez-vous dès demain
16h35: "C'était une saloperie"
S'exclame Pierre Pasqua, car son nom a été cité pour atteindre son père.
16h32: Pierre Pasqua à la barre
16h29: Ce coup-ci, on fait le lien Angolagate-Clearstream
Alain Guillaux, c'est l'avocat fiscaliste qui est à l'origine de l'Angolagate
16h25: Alain Guillaux arrive à la barre
16h20: Jean-Louis Gergorin revient à la barre

>> Retrouvez le trombinoscope de Clearstream ici.
16h16: Plenel se prendre pour le juge: "Il me paraît clair que D de Villepin n'est ni l'organisateur ni le commanditaire de la calomnie dont j'ai été victime"
16h07: Edwy Plenel mène sa propre enquête
... et se demande ce que Philippe Rondot a pu jouer comme rôle dans l'affaire...
16h: Edwy Plenel soutient Denis Robert
Il le rappelle. Et refait l'historique de leurs relations. Un peu long.
15h58: Edwy Plenel raconte sa rencontre avec JL Gergorin
A l'automne 2003, les deux hommes ont déjeuné ensemble. "C'était un rdv professionnel, j'étais là en tant que directeur de la rédaction"
15h51: "Je suis un peu l'intrus, le journaliste"
Le nom d'Edwy Plenel fait partie du faux listing Clearstream. Mais il ne sait pas "pourquoi" ni "comment" il s'est retrouvé là. "Je n'ai rien à voir avec les batailles entre éventuels présidentiables de droite, je n'ai rien à voir avec l'aéronautique, ..."
15h50: Edwy Plenel à la barre

>> Retrouvez les grandes dates du procès Clearstream
15h39: "Celui-là" va justement pouvoir répondre
Jean-Louis Gergorin arrive à la barre, une nouvelle fois.
15h36: "Celui-là", "ce monsieur"
On dirait que le nom de "Gergorin" écorcherait la bouche de Pierre Martinez s'il le prononçait.
15h30:  C'est la fête au Gergorin
"Après mon départ de Thomson, je n'ai jamais revu JL Gergorin, raconte Pierre Martinez, j'ai la liberté de voir les gens qui m'intéressent et non ceux qui m'intéressent pas".
15h29: "Pendant qu'il me disait des mots doux et me faisait des calins par devant..."
Amertude? "des années après, j'ai vu où il voulait en arriver."
15h25: Et paf, encore un coup pour Gergorin
Les parties civiles le chargent ce lundi.
15h25: "C'est la dérive d'un homme qui tout d'un coup, faisant l'impasse totale des 4 ans passés au Crédit Lyonnais m'imputent certaines choses"
15h24: L'air grave, Pierre Martinez assure qu'il n'a rien à voir avec l'affaire
15h20: Pierre Martinez arrive à la barre
Ancien patron de la brigade financière. Ensuite, il passe 4 ans au Crédit Lyonnais, jusqu'au 1er septembre 1995.
15h19: "C'est vrai!" "Non, c'est pas vrai"
Si l'affaire n'était pas aussi importante, on pourrait s'amuser d'une dispute d'enfants...
15h18: "quel cirque"
lance un journaliste
15h14: "Vous avez caricaturé mon client pendant une demie-heure, je peux rappeler ce que le tribunal a dit du vôtre!". Ambiance.
15h11: Les avocats commencent à se disputer
Tous les coups bas sont permis.
15h08: Pas d'animosité entre A.Gomez et D. de Villepin
C'est le premier qui l'affirme. Il a travaillé avec le père de Dominique de Villepin. Dominique de Villepin, "J'ai du le rencontrer quand il était adolescent."
15h03: Jean-Louis Gergorin retourne à sa place. Alain Gomez revient à la barre
14h54: Gergorin remet sans cesse sur la table l'affaire des frégates de Taïwan
Un non-lieu a été rendu par la justice, mais à en croire le prévenu de Clearstream, il semble avoir quelques doutes... une façon d'accabler Alain Gomez, cité dans l'affaire?
Pendant ce temps là...
52% des personnes interrogées dans le cadre d'un sondage du Nouvel Observateur ne font "pas confiance" à la justice pour juger les prévenus de l'affaire Clearstream manière neutre.
14h49: "Y'a une légende noire de l'affaire des frégates"
"Qu'on nous attribue pas tout ce qu'il y a autour de M. Gomez", s'indigne JL Gergorin. Faut dire qu'entre les frégates, l'affaire Elf et Clearstream, ça fait beaucoup d'affaires obscures qui semblent être liées d'une façon ou d'une autre.
14h47: JL Gergorin évoque un "trou de mémoire"
Pour un fait qu'il n'a pas révélé. Une remise d'espèces.
14h30: "Allo ???" Gergorin fait des tests micro
Grâce au procureur, il en a trouvé un meilleur.
14h24: Gergorin arrive, à lui de se défendre...
Il se dit en "désaccord total" avec ce qui a été dit. Evidemment.
14h21: Le président fait DJ
C'est lui qui allume les micro...
14h19: "Lahoud? Jamais!!!"
Alain Gomez est plus que clair: jamais il n'a rencontré cette personne, il ne connaissait que son frère.
14h17: "Il y a une signature qui est celle de Gergorin"
Au moins, Alain Gomez est clair.
14h13: "qu'est-ce qu'une source?"
Alain Gomez s'interroge et nous fait une petite explication de texte... "Mais pour Gergorin, une source, c'est un comparse".
14h03: Mafia biélorusse, ukrainienne... on nage en plein roman noir
14h02: "La continuité de la persécution dont j'ai été victime"
Calimero est à la barre.
14h01: Gomez serait la victime de Gergorin depuis 1994
Gomez balance.
13h53: "A l'initiative de ces dénonciations, ne peut se trouver que Jean-Louis Gergorin"
Alain Gomez est très calme, il explique sa vision des relations entre parties civiles et prévenus.
13h49: Ambiance fun pour l'ouverture de l'audience
"L'absence d'Arcady Gaydamak, recherché par la justice française, fait rire. La qualité de victimes de Charles Pasqua aussi", note Obs_clearstream, sur Twitter.
Interlude culturel
Dominique de Villepin est "dans la posture du penseur de Rodin. De toutes façons, les débats ne le concerne pas aujourd'hui", décrit Obs_clearstream.
13h45: Pasqua, Marchiani, Hortefeux...
Personne n'est là. Pour le moment...
13h42: "Monsieur Nicolas Sarkozy? Absent"
Le président fait l'appel des parties civiles. Il manque du monde...
13h41: Imad Lahoud fête Yom Kippour
Du coup, il n'est pas là, raconte Amaury Guibert sur Twitter.
Pendant ce temps-là...
Nicolas Sarkozy, lui, a reçu son assignation pour «atteinte à la présomption innocence» suite à ses déclarations à New York, la semaine dernière...
13h36: Villepin reçoit une fleur
Devant l'entrée de la salle, un admirateur lui a offert une rose blanche...

13h34: La cloche retentit
L'audience est ouverte. C'est parti pour la 4eme journée.
13h31: Florian Bourges tout sourire
C'est lui qui est arrivé le premier. Il semblait détendu
13h30: Denis Robert arrive avec une grosse écharpe autour du cou. Malade?

Le procès Clearstream reprend ce lundi après une première semaine marquée par la déclaration de Nicolas Sarkozy sur les «coupables» de l'affaire. Trois nouvelles journées d'audiences dont le point d'orgue est attendu mercredi avec l'audition de l'ancien premier Ministre Dominique de Villepin.

>> Retrouvez tous nos articles sur l'affaire et le procès Clearstream en cliquant ici

Imad Lahoud sera absent, ce lundi, pour célébrer la fête juive du Grand Pardon (Yom Kippour). Les parties civiles seront entendues, qui devraient raconter leur incompréhension de figurer sur les fameux listings bancaires. Dès mardi, Imad Lahoud sera de retour en compagnie de son ex-patron Jean-Louis Gergorin, ancien vice-président d'EADS.

Dominique de Villepin, soupçonné par l'accusation d'avoir participé à la machination de «dénonciation calomnieuse» à l'aide des listings falsifiés, prendra la parole mercredi, mais pourrait intervenir dès mardi.