Une vague de manifestants proteste contre l'algue verte

— 

Près de 3 000 personnes ont déferlé hier en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor).
Près de 3 000 personnes ont déferlé hier en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). —

Pas question pour eux de « tolérer que, chaque année, le littoral breton se transforme en prairies marécageuses malodorantes et dangereuses pour la santé ». Des riverains et des écologistes se sont rassemblés hier sur une plage des Côtes-d'Armor pour protester contre la prolifération d'algues vertes sur le littoral breton. Au plus fort du rassemblement, près de 3 000 personnes ont répondu à l'appel du collectif Urgence marées vertes. La baie de Saint-Brieuc, où s'est déroulée la manifestation, est l'une des communes les plus touchées par le fléau. Longtemps contestée, la toxicité des algues a été officiellement reconnue cet été après la mort d'un cheval, intoxiqué par les émanations d'hydrogène sulfuré s'échappant des algues en décomposition. W