Des médocs moins remboursés

— 

Biafine, vasodilatateurs, antihémorroïdaires... Bientôt, ces médicaments pourraient à leur tour être moins bien remboursés par la Sécurité sociale. Selon Le Parisien d'hier, le remboursement de dix-sept substances passerait de 35 % à 15 % dès l'an prochain. Le « service médical rendu » est en effet jugé « insuffisant » par la Haute Autorité de santé. Cette mesure, qui intervient après des vagues de déremboursement depuis 2003, pourrait être inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui doit être examiné prochainement par les députés. Le PS a accusé hier le gouvernement de « persister dans une voie qui creuse les inégalités face à la santé ». W