Evasion d'un détenu de la prison pour mineur de Marseille

FAITS DIVERS Il a faussé compagnie à ses surveillants après une sortie en mer...

Avec agence

— 

La prison pour mineurs de Marseille a ouvert ses portes en novembre 2007.
La prison pour mineurs de Marseille a ouvert ses portes en novembre 2007. — TSCHAEN/SIPA
L’évasion rocambolesque de Jean Pierre Treiber lui a peut-être donné des idées. Un détenu de l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Marseille a pris le large samedi au Brusc près de Six-Fours (Var), au retour d'une promenade en bateau. Il est activement recherché.

Il fausse compagnie à deux surveillants et un éducateur


Agé de 17 ans, il s'est enfui à pied et sans violences une fois le bateau revenu à quai. Il avait bénéficié d'une autorisation de sortie avec deux autres détenus de l'EPM de la Valentine dans l'est de Marseille, pour cette activité nautique encadrée par deux surveillants et un éducateur. Le fuyard avait été condamné en août à six mois d'emprisonnement ferme pour vol aggravé et était libérable en décembre, a-t-on précisé de source judiciaire.

Des précédents

Deux mineurs s'étaient évadés de l'EPM de la Valentine en février 2008. L'un s'était rendu le mois suivant et l'autre avait été arrêté peu après à Aix-en-Provence. Ouvert en novembre 2007, l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Marseille accueille 60 détenus garçons et filles, encadrés par environ 80 surveillants et éducateurs.