Quatre classes détruites par un incendie en Moselle

SINISTRE Les causes du jeu ne sont pas encore connues...

Avec agence

— 

Un incendie a détruit quatre classes de l'école primaire Marcel-Pagnol à Terville (Moselle), près de Thionville, sans faire de victimes, d'après les pompiers. Le sinistre, dont les causes ne sont pas encore connues, s'est déclaré vers 05h00 du matin. Il a détruit les quatre classes de primaire (qui comptent au total 86 élèves) de cet établissement qui accueille également une maternelle. L'enquête pour déterminer la cause de l'incendie a été confiée au commissariat de police de Thionville.

Origine criminelle?

Le directeur de l'école, Jean-Michel Delon, a affirmé que tous les élèves pourraient quand même être accueillis dès lundi matin. «Ma priorité est de conserver les enfants et de poursuivre la scolarité», a-t-il dit. «Les élèves dont les classes ont été détruites par cet incendie seront répartis dans les autres bâtiments de l'établissement qui n'ont pas été touchés».

Jean-Michel Delon a par ailleurs laissé entendre que le sinistre pourrait être d'origine criminelle: «On peut imaginer que l'incendie est d'origine criminelle puisqu'il y a eu deux départs de feu. L'un a enflammé le bâtiment, pas l'autre». Le parquet de Thionville n'a pas pu être joint pour confirmer cette information.