Jean-Marie Le Pen pourrait passer la main dès 2010

POLITIQUE C'est ce qu'indique le leader du Front national ce mardi...

Avec agence

— 

Le leader du Front National Jean-Marie Le Pen en meeting à Arras, le 15 mars 2009.
Le leader du Front National Jean-Marie Le Pen en meeting à Arras, le 15 mars 2009. — D. CHARLET / AFP

Jean-Marie Le Pen a annoncé ce mardi qu'il pourrait abandonner les rênes du parti dès 2010». «Je pense raisonnable de passer la main aux jeunes (...) Je ne suis pas éternel et je le regrette», a déclaré le président du Front national, sur France 2. «Ce sera en 2011 ou 2010», a-t-il précisé.

Officiellement, Jean-Marie Le Pen devait conserver son poste jusqu'au prochain congrès du parti prévu en 2011, mais dont la date pourrait être avancée.

«Ça peut être en effet Marine, ça peut être Gollnish»

«Sauf événement extraordinaire, j'ai autre chose à faire que la direction du Front national», a justifié le leader de 81 ans, qui a participé à cinq élections présidentielles depuis 1974.

Interrogé sur une nouvelle candidature en 2012, Jean-Marie Le Pen a jugé «probable que non». «Ce sont les militants et les adhérents du FN qui en décideront lors du congrès», a-t-il ajouté, sans afficher sa préférence entre sa fille Marine et l'autre vice-président du parti, Bruno Gollnisch, pour lui succéder.

«Ça peut être en effet Marine, ça peut être Gollnish et ça peut être quelqu'un d'autre, il y a d'autres candidats, il paraît. On verra bien», a-t-il éludé.