Une classe fermée à cause de la grippe A au lycée d'Arsonval de Saint-Maur (Val-de-Marne)

EPIDEMIE Huit élèves avaient été contaminés par la grippe...

Charlotte Mannevy

— 

Moins d'une semaine après repris le chemin de l'école, les trente-six élèves d'une classe de première ES du lycée d'Arsonval, à Saint-Maur-des-fossés (Val-de-Marne), sont invités à rester chez eux. Hier, le préfet a - conformément aux consignes de l'Education nationale- décidé de fermer la classe pendant sept jours après la détection de huit cas de grippe parmi les élèves. Une première en France.

Des analyses de sang doivent confirmer qu'il s'agit bien du virus H1N1, mais vu la rapidité de la propagation, «il ne fait guère de doute qu'il s'agit bien de la grippe A», selon la préfecture. Vendredi, Laure, en terminale à d'Arsonval, a ainsi eu la surprise de voir ses camarades «sortir masqués et encadrés du lycée. Ca fait tout de même un peu peur, même si on a été bien informés.»

«Un cartable en ligne» disponible aujourd'hui

Si les élèves restent chez eux, «la continuité pédagogique sera bien assurée», affirme Laurent Petrynka, directeur de cabinet du recteur de Créteil. Ce matin, une équipe de technicien doit se rendre dans l'établissement pour mettre en place un «cartable en ligne», sur le modèle d'un dispositif existant déjà dans les collèges de l'académie.

Dans la journée, les lycéens devraient pouvoir consulter sur Internet les devoirs à faire et des cours mis en ligne par leurs professeurs.


Epidémie
Un homme de 64 ans, porteur du virus de la grippe A est mort jeudi, à
Avignon, d'une insuffisance respiratoire aïgue. Il s'agit du troisième décès
lié au virus en France métropolitaine.